Sunday, March 06, 2016

De Pierre Rosin (extrait de T-B 64)

Je pourrais glisser une allumette
dans la valve de la chambre à air d’un de ses pneus
Ecrire à l’encre indélébile sur son pare brise
Emmener mon chien faire devant l’entrée de sa boutique
J’enverrai à son domicile des mots doux et des photos compromettantes
Je ferai circuler des bruits sur son penchant pour l’alcool
son peu de fiabilité, ses goûts contre nature
ses plagiats et son manque d’honnêteté
Je le dénoncerai anonymement à l’administration des impôts
Je piraterai sa messagerie et enverrai des mots d’injures à tous ses amis
Je raconterai à ses clients tout le mal qu’il pense d’eux
Je truquerai quelques dossiers que je ferai parvenir à la presse
Mais peut-être quelques vérités vérifiables suffiront
Petits plaisirs sournois
Pour un type arrogant qui d’un air désinvolte m’a fait le coup du mépris

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins