Saturday, October 09, 2010

D'Alain Surre (extrait de T-B 34)

VUE RESTREINTE

¿ Je vois quoi moi le soir
d’autres ‘moi’ maladroits la rime haute vers l’azur
comment faire du bleu au fond du trou le noir c’est galaxie beaucoup de rêve aussi rien ne s’échappe
de la définition du noir dense replié fermé toi par exemple
« Tu vas t’en reviens pas ou … si peu »
la planque idéale donc
sidéral comme le vide je m’allonge sur ma journée la suite tarde et la nuit passe
« C’est un petit pas pour … »
l’homme qui est las
la combinaison Gore-Tex me garantit l’isolation mais je peux respirer là bien étanche partout
« Pas toucher moi pas contaminé prélever seulement »
ça plait pas je jette
au trou
noir
je vois quoi moi au matin
la sempiternelle collecte des ordures du lendemain (j’avance d’un jour sur la rue) ainsi mon train-train je prends à tout va qu’à la fin je vais seul
je répare mes joins mais je fuis trop de temps

le Monde c’est quoi ?

Une vacuité entre deux tranches de vie dégustée matin jusqu’à prochaine indigestion.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins