Monday, June 12, 2017

De Murielle Compère-Demarcy (extrait de T-B 56)

On ne réalisera jamais son autopsie,
            au soleil, mais mon corps
            l’ausculte
            en rayons de chair et de pulpe
            où les organes de la vie pulsent
            pleinement jusqu’à
            son cœur de lumière


et je retombe, tête la première,
            sur le traversin du jour
            où traverse la pluie
            dans les draperies fines de ses heures comptées
            -de cette même lumière
            où je m’effondre


            où je m’effondre
            à l’envers du ciel
face contre terre


            On ne réalisera pas son autopsie,
            au soleil, mais dans le fruit du vers où
            se croque la friandise
            il court et couve discount, le jour affriolant,

            et je m’en vais le vendre

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins