Saturday, April 10, 2010

De Guillaume Dreidemie (extrait de T-B 71)

Pater noster

Notre père qui êtes aux cieux retroussez vos manches
Notre monde est souillé mais me direz-vous
Elle soulève ses hanches,

Nous sommes nés d’amours de chaos propices
À quoi me direz-vous
L’amour est un jeu perdu

Sa démarche le prouve
D’abandons de ses pas
Où rien n’exauce
La vie affolante.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins