Wednesday, March 03, 2010

De Béatrice Amodru (extrait de T-B 84)


LA LAISSE DE MER
Abandonné
47° 19' 24'' N ; 3° 08' 08''W

Me laisseras-tu sur la laisse de mer ?
Quand tu auras roulé le dos de tes crêtes sur ma coque
Combien, oh combien de lunes m'as-tu porté, bercé, enveloppé
Quand devant moi se dessinait notre voyage

Quand viendras-tu écouter tes empreintes
Qu'une respiration restitue
Quand la caresse appelle à l'accalmie

Un carnet de routes scellé
Entre le petit hémisphère et le grand
Les « waypoints » s'y alignent quand cela pétille
Dans le creux de ton cœur
Dans la robe de ta peau


Un alignement qui ouvre la passe
De ta carte au trésor
Que chaque palabre piste
Que chaque coup de scie, de marteau alimente
De nombreuses couches en pagaille
Aux œuvres vives
Tes rêves
Aux œuvres mortes
Ton impatience
Une pression artérielle sans trêve

Tu roulais ta bosse en moi
Je reconnaissais là
Une vélocité à tempérament
Je voulais m'y étendre
Tu disais attendre

Que la retraite vienne
Qu'une retraite te prenne
Comme le cimetière des éléphants
Le cimetière des bateaux
Est un pansement aux sentiments
Une plaie ouverte toutes voiles dehors

Que d'âmes en perte
Sur la laisse de mer
Marcheur, randonneur, observes bien
Sous ton regard
Ce tracé qui est à terre


 T'emporte loin en mer
Me laisseras-tu sur la laisse de mer ?


No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins