Sunday, January 11, 2009

Vue sur l'usine à préservatifs de Patrice VIGUES

1 comment:

Anonymous said...

Cette usine m'effraye un peu. Je pense qu'il faut envisager la stérilité mondiale et, à mesure de cette avancée, la fermeture de ces usines. Bon il y a encore le sida qui sévit, allons donc plus loin dans l'humanitaire: envisageons la castration généralisée de la race et concomitamment la soudure (bien sûr le chalumeau du plombier est à proscrire) irréversible de toutes les lèvres (en priorité, celles qui souriront de ce propos).

Fabrice

Traction-brabant 49

En ces temps de vache maigre – ça fait longtemps qu’elle est maigre la vache – et de crise de la dette (ça oui, on risque pas de l’oublier ...