Wednesday, October 04, 2017

D'Amandin Couché (extrait de T-B 93)

 
La finesse de ton poignet
est toute entière dans ce bracelet;
les arabesques de ta main,
les courbes qu’elle forme avec l’avant-bras,
tout se lit comme dans un rêve
au sein gracieux de cet anneau d’argent.
 
Il est là,
avec ses ciselures,
sur mon plexus,
tandis que j’écris,
que tu ressuscites une fois de plus
après la mort de ton départ.
 
Et le rêve m’emporte…

No comments:

Traction-brabant 13

Tiens, si on parlait de poésie, pour faire revue spécialisée ? N’est-ce pas, comme ça, en parlant pas d’autre chose, on se mouillera pas, h...