Saturday, September 22, 2018

De Julie Cayeux (extrait de T-B 93)

Une prophétie
 
Les plumes des moineaux prédisent les beaux jours
Il suffit d’en ramasser une
et de la mâcher,
lentement.
 
Une fois la plume au fond du ventre
il arrive qu’un oiseau se décide à pousser.
Et l’avenir se courbe…
Tu peux enfin le trifouiller,
le tordre et le secouer.
 
Il n’existe pas de chemins tracés,
juste des routes molles, comme des lacets. 

No comments:

Traction-brabant 13

Tiens, si on parlait de poésie, pour faire revue spécialisée ? N’est-ce pas, comme ça, en parlant pas d’autre chose, on se mouillera pas, h...