Saturday, July 10, 2021

De Dorothée Coll (extrait de T-B 94)

Migraine
 
Sur chaque œil une cuillère
Qui vient contrarier
Le globe oculaire.
 
Les tempes sont forées
Par des vis d’acier.
 
Tant de couteaux remontent
Le long de l’os du nez.
 
La tête dans un étau
Le front semble broyé,
Les pommettes défoncées,
La mâchoire tendue
Jusque dans les oreilles.
 
Les dents s’amusent
Avec leurs nerfs.
Impossible de parler.

No comments:

Incipits finissants (94)

Il y a toujours quelque chose qui me fait sortir du silence pour écrire. Sauf que cette fois-ci, c’est le silence qui me fait parler. Je m’...