Saturday, July 10, 2021

De Gérard Leyzieux (extrait de T-B 94)

 

Le soleil ne s’est pas levé ce matin
Les oiseaux étourdis et déboussolés se sont tus
Le soleil ne s’est pas levé mais la nuit pourtant s’est enfuie
Les gens tout alentour s’interrogent
Petit à petit ils entrent dans leur quotidien
Mélange de clarté nocturne, de chaleur froide
Le soleil et la lune se sont éclipsés nous laissant seuls
Le soleil est resté couché auprès de la lune
La rosée du matin abreuve les conversations du jardin
La musique du silence flotte sur la campagne
Où toute activité se déroule au ralenti
Alors que ta respiration s’accorde à la quiétude des sens
Le soleil ne s’est pas levé ce matin
Mais, porté par tes pensées, tu ne le remarques pas
Tout en toi est radieux et heureux
La vie s’accomplit dans sa totalité
Elle te promène dans ses interstices
Là où tout se conjoint et se disjoint à la fois
Le soleil ne s’est pas levé pour tout le monde ce matin
 

No comments:

Incipits finissants (94)

Il y a toujours quelque chose qui me fait sortir du silence pour écrire. Sauf que cette fois-ci, c’est le silence qui me fait parler. Je m’...