Sunday, August 07, 2022

De Sébastien Degrave (extrait de T-B 99)

Bouquets et biquettes
 
 
Ce matin j’ai rencontré une chèvre dans la rue,
Pleine de poils - pas la rue ! La chèvre ! Des poils drus, drus !
Qui l’eût cru ? Moi j’ l’ai cru. Un pelage blanc écru.
Si ! Si ! Une chèvre impératrice, très très bien vue
Dans la bonne société des truies et vaches lectrices.
Je les connais ces truies et vaches pleines de caprices :
Pour les séduire, il faut leur offrir des bouquets
De poèmes. Mais pas n’importe lesquels : des flopées
De poèmes qui narrent les voyages de chèvres bohèmes.
Or ces truies et vaches lectrices, oui, oui ! je les aime !
Alors j’ai demandé à cette chèvre dans la rue
- Celle aux poils drus, drus - si elle avait déjà vu
De tels poèmes car je veux à mon tour les lire
À ces divines vaches et truies - Il ne faut pas rire -
Pour les cueillir !
 

No comments:

Incipits finissants (99)

  Je ne peux m’empêcher de penser, avec beaucoup de naïveté, que certaines personnes sont trop bien payées pour ce qu’elles font de leurs jo...