Friday, September 30, 2022

D'Isabelle Morino (extrait de T-B 100)

 
Retour de plage
 
La peau blanchie de sel
Brouille la connaissance
De tes contours,
Ou alors le soleil.
 
Un cartel de grains
Agrippent tes galbes.
En pluie, la douche publique
Les réduit
À la fuite.
 
Des anglaises font remonter
Ta coupe d'un quart
De siècle. Un car
De tourisme s'apprête
 
Presque autant que toi
À changer d'avis
Sur l'allure à prendre
Pour l'issue à terme.
 
Arrêt en surface
Grande et son rayon
Frais qui, en claquettes,
Fait tes dents claquer.
Cabas tête en bas
Pour trouver - hormis
Bretelles et fouta -
Des cents pour un cône.
Au dernier virage,
L'air perd de son iode,
L'ordre prêche sa foi
Et harponne sa horde.

No comments:

Incipits finissants (100)

  SANS la poésie, que serais-je devenu ? Il me faut reconnaître aujourd’hui que cette vieille dame un peu ridicule, dont la plupart se détou...