Saturday, December 03, 2016

Malta compil : 1997 (avec Windows media player)

Encore un single de 1997 extrait d'un magma de poèmes intitulé Samson. Le poème n'est une fois de plus pas trop réjouissant, vraiment alone (que voulez vous !), sur une musique de Quadratus : Rethba Sida (période 3) :

La nuit est protégée par cette femme
Qui ouvre son tombeau de partout
Et nous accueille
Avec des larmes sur le plancher
Vite essuyées
A l'heure où l'horizon plus lointain est tenu
Pour la seule preuve de sécheresse

Pourtant je saute un dernier mur
Avant d'aller d'abord vers l'inconnu
Les paroles n'ont pas besoin de musique
Et la femme reste là
Comme si elle n'avait pas de corps

Une seule âme est entrée
Par le verrou de la porte du deuil

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins