Monday, July 24, 2006

De Salvatore Sanfilippo (extrait de T-B 11)

Il possédait la clé des songes
Il avait accès
A tous les rêves
Des farfelus
Des saugrenus
Des extravagants
Des incohérents
Le tout bien évidemment
Entrecoupé de cauchemars
Peuplés d’individus blafards
Histoire de se payer quelques frayeurs
De s’amuser à se faire peur
Il possédait la clé des songes
Chaque soir il s’envoyait avec délice
Une tranche d’onirisme gratis
Il vivait sur grand écran
Ses rêves les plus déments
Ceux qu’il avait mis de côté
Ceux qu’il n’avait jamais osé imaginer
Il émergeait aux aurores
Fatigué les traits tirés
Mais la mine radieuse
De s’être envoyé
Tant d’images en technicolor
D’avoir vécu tant d’épopées glorieuses
Et de légendes somptueuses

1 comment:

Anonymous said...

Une fois pour moi c'était pareil. Dans un songe j'avais une clef des songes et j'avais férocement envie de faire pipi mais je n'avais pas la clef des cabinets. Putain la clef des songes quel cauchemar!

Fabrice

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins