Monday, March 02, 2009

De Daniel René Villermet (extrait de T-B 16)

« 2 septembre 2006 »

ça alors – djà septembre le 9
son grand boum-badaboum nouillorkais
new-york – sex de ses bandits du sponsoring fzant feux d’tous bois – new york
new-york – ses couche-tard durs à s’le-v mat1 – new york
MAIS
il peut pleuvoir sur les boulevards mon p-c peut bi1 boguer
j’en ai ri1 à cirer du moment qe sur la vague de katrina je rime
et qe
et qe
les lèvres de mes oreilles respirent le caram’l du goudron de l’asfalte
DEMARRE BARBARE DEMARRE
mes nuits sont satellites et 6t’m sol’r pas frais
20h –f1 de sieste – je m’réveille – putain-2-d’dégoût m’habite à 2 boules
m’harc’l – la dent’l – la fic’l – la paral’l – la poub’l
man-g y’a 6 heures – m1t’nant m’fo la chier
ma gr’s entrecôte de bœuf crue roug-e-100 – miam – persillée à souhait
A – VEC
ail – baguette des prés – ciboulette –citron – cresson – échalotte – guin’s
moutarde – persil – petits oignons – piments oizox – poèvre no’r – s’l
tomates grappes

vache folle – riz trans’g-nic – grippe avi’r – o-g-m – lisier
maïs trans’g-nic ils veulent nous niquer maïs arraché s’font enculer
pommes de t’r de 60 kgs
par robotic – tourne-sol ox pétales mon-t l’1 après l’otre mode millimé-tric
les b’l petites filles veulent me vo’r – je pa’s 1 pul et mes m1s dans mes tifs
-plus d’dent-
mon p’r vi1 de mourir –durs pleurs – ambivalen’s amour - n
à 85 ans – bo score – 23 ju1 2006 6h du mat1 seul comme 1 chi1
je des100 en cuisine je me verse 1 v’r d’o
l’1 des petites filles n’m pas sa maîtr’s l ne lui refile pas d’bonbon
pluton n’est pas 1 planète – 1 allumette c’est 1 allumette
bénoét 16 la c’zure du cézium 137 a encore fait l’otruche – des si’n
avec son crét1 de grand c-cateur
avec son crét1 de grand c-cateur
Aurore vide de l’embryon q’l portait

gniard à 18 ans c’est trop tôt – qoé q’en pen’s La pape –ras’sie – raci ra6te
rue d’noyer l’1stallation de la piscine va à grands pas
les box slips front 1 tabac
delanoé/d’luge m’la dit –
sur la pelouz ils plantront des noyers –
mais attention – y’ora des noyers
J’VEUX 1 MEMBRANE HYMENAL
J’VEUX 1 MEMBRANE HYMENAL
1 choffeur lent’mans l’évite
balafré bougre couché povre sur la rue e b’lvi’l
1 pneu de sa mou’s fon’s la cho-c il n’a pas lâché sa boête de bi’r
les oies et les consommateurs sont gavés – la t’r polluée
le bo SDF l’est à la bi’r

j’s-aie de slamer

OUF – CA Y EST – J’AI FINI


1 comment:

kiflumoor said...

Kon'plainte du Grand Défenseur du Ton rouge et de la Pauv'cancéreuse !

(chanson réaliste)

Ch'tais dans le désarroi en c'temps-là mon seigneur,
Et pas ben fière de mouai
Faut dire qu'mavait ôté des bouts de ma sein et ch'tais bencale, avec la chimio et tout le tintouin
Ch'pouvais à peine t'nir sur les guiboles et tortorer ch'tait une torture
Une brave aminche m'avait ouvert sa lourde et offert un lit où allonger ch'te vieille carcasse
Mais son mecmac ekolo édenté vicelard comme trois teignes m'a akusé vilement d'm'être gourrée d'kompost, d'avoir jeté le marc d'kafé dans çui des léguminacées et il m'a déversé le tout sur la couche où je dormais.
Sous prétesque de sauvergarde de la planète.
Alors, j'ai laissé mes maigres nippes et j'm'en suis allée dormir avec les rats. Ki valent ben mieux qu'ç'gonze-là.
Voilà.

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins