Sunday, September 23, 2007

Einstuerzende Neubauten

Mais y a du boulot

5 comments:

Anonymous said...

sous le capot un moteur de la poésie.

fabrice le piston à papa

thierry tillier said...

(((((((((( YEs ,,,,,,

grrr said...

à la manière de... comme un homme-âge témoignage à ...

Ah oui, moi j’aime … les matins … le brouillard …les réverbères … les embouteillages.
… jouir … comme un zombie.
Le travail … j’ai plus le temps …
Ah oui, moi j’aime… joie … foutre … fric.
Ah oui, moi j’aime … tout le monde, tellement j’ai été dressé … avec les autres bestiaux.
Ah oui, moi j’aime… des médicaments … boum-boum dans … ma télé … naze.
Ah oui, moi j’aime … la nuit …le curé et tous les fantômes …

Pas à dire, … ne rien faire, c’est …vivre...

Edouard.k.Dive said...

Ah "Einstuerzende Neubauten"! Je les avais vu en concert aux transmusicales, au milieu des années 80. Pas tout jeune. Bon souvenir. Le batteur(?) agitait un caddie avec de la ferraille dedans en gueulant zieg heil je crois :-))

Edouard.k.Dive said...

Ah Einsturzende Neubauten ! Je les avais vu en concert aux transmusicales. C'était au milieu des années 80. Pas tout jeune. Le batteur(?) agitait un caddie avec de la ferraille dedans . Il gueulait sieg heil je crois :-))).

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins