Monday, December 29, 2014

De Jacques Allemand (extrait de T-B 33)

alors ta blancheur en suspens

et la légèreté du feuillage
iront s’entendre au fond du bois
en deçà, le mot de passe
simplement deux mains qui jouent
et s’il faut une morsure pour éviter l’envol
tes jambes nouées dans la lumière poussiéreuse
nous feront une mémoire volage
rien qui nous tire mais nous porte
juste de quoi se pencher
sur un plaisir sans profondeur
et pourtant grave et irradiant

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins