Monday, June 06, 2011

De Christophe Durand-Le Menn (extrait de T-B 35)

Scheveningen

J'ai rêvé le Pier
Yeux collés à un hublot
de fortune
Le vent du Nord
Sur l'eau
Ton sourire
Les dunes, au loin, le
Casino
Je n'ai rien dit, je
n'ai rien dit
Mais j'ai serré les
poings
Fort
Pour boxer mon amertume
Et
Virant à bâbord
J'ai fixé la lune
Au-delà des vagues
étourdies
En attendant ton corps
Et mon naufrage
prochain

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins