Thursday, March 23, 2006

De Bernard Le Blavec (extrait de T-B 37)

Ce monde est moderne. Tout y est possible, refaire blanche la mer hier immaculée, vaincre les soldats qui, au pied de mon lit de pierre, installèrent leur caserne. Sous le drap de granit, j'aimerais rêver de grands voiliers, de thym et de laurier, me regarder dans un jardin plein d'horloges. Je ne peux pas, je rêve de l'automne au printemps, je rêve des années aussi noires que les mois d'hiver. Sous la menace des soldats j'offre les montagnes noires des années noires à la nuit, les montagnes devenues collines dans la pénombre, les collines devenues routes le matin, la route qui mène à ma chambre de pierre vers midi, mon lit déjà alourdi des miettes de pain noir au début de la soirée. Je rêve sous la menace du soleil couchant. J'ignore qu'il tranchera les têtes pensantes de ce monde moderne.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins