Sunday, December 23, 2007

De Christiane Deschamps (extrait de T-B 39)

Les bossus polis ont la trouille. Carabosse roule carrosse en citrouille. Polichinelle a perdu sa bosse, les chenilles et les coccinelles lui arrivent à la cheville. La chevillette cherra si l'on chérit la bobinette. Chérubin dérobe la soie de la robe de Colombine. L'arabe mélange les colombes et les mésanges. Arlequin revient d'Arles, Charles-Quint a une quinte flush. La soie floche est brodée par Folcoche. Les bobines de soie sont chéries des chefs de gare. Derechef, les couvre-chefs sombrent dans la confiture d'agar-agar avec les sombreros. Des ombres masquent la confection des caramels. "Confessez-vous, confessez-vous !" psalmodient les carmélites fessues en émondant les camélias. "Ne fumez pas de Camel, buvez du lait de chamelle !" Le chamelier chasse les caméléons élégants et les lièvres de mars. Le chapelier fou de Valenciennes met des gants de dentelle ancienne. La Chapelle Sixtine ferme en semaine. Valentine a un chapelet un semainier en églantine. Elle étudie la flore, suce de la vanille, joue à la manille et enfile ses mitaines de laine. Charlène brode au fil-à-fil dans l'arène. Florence aime Charles et porte des brodequins orange. Valence n'est pas loin d'Arles; Arlequin brode un tapis de cartes écarlate et joue à l'écarté. L'Arlésienne est vêtue de losanges. Solange part à Los Angelès. Les anges ont chaussé leurs ranger's. Le losange orange est dans la main gauche, la main d'Arlequin. Arlequin a la main gagnante aux jeux de l'Amour et du Hazard, la main du losange, la main de Solange, la main des anges.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins