Thursday, April 20, 2006

D'antonella Aynil Porcelluzzi (extrait de T-B 61)

Avec R après le concert
on a changé de plage
loin, une musique féroce
nous blesse
mais
nous trouvons
deux chaises
en plastique
on les place juste au bord
de la mer
qui est noire
et porte une dentelle fine
on devient
d'un seul coup
les seigneurs
de la plage.
Nos mains
magnétiques
magnétiques
comme la marée
et la lune
s’attirent.
On parle
du poids
d’être
un
Sujet.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins