Thursday, July 13, 2006

De Sammy Sapin (extrait de T-B 64)

Pour le coming out je pense toujours à ma mère
Je voudrais savoir d’avance comment elle se tiendra
Si les pattes d’oie aux coins de ses yeux
Se fermeront comme un verrou
Si elle me dira : mon fils
Tu n’es plus mon fils
Si elle me prendra tout de même dans ses bras
En pleurant
Ou se laissera glisser doucement de sa chaise comme si
Je venais de lui décocher un carreau d’arbalète
En plein son cœur de vieille mère juive ;
Si elle dira : mon fils tu fais erreur
Tu te fais des idées
Tu ne peux pas être pédéraste
Puisque tu es mon fils
Si elle pleurera
Si elle mettra la tête dans le four en gémissant :
Mon fils, allume le gaz !
Ou si elle me pardonnera
Tous mes péchés
Parce que je suis son fils.
Pour mon père je sais d’avance :
Il se cachera derrière sa barbe indéchiffrable
Et il ne me parlera plus
Jusqu’à sa mort.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins