Thursday, December 22, 2005

De Xavier Monloubou (extrait de T-B 78)

Les matins de grâce

L’idée me suit. Accrochée à la vie qui d’étale, presque s'enfuit.
Penser l’éternel pour mesurer l’autre éternel.
Lorsque le soleil fait tomber son fer chaud sur le pavé.
L'esprit bruine et devient doux. L'ange joue avec le loup et l'amour n'est plus menacé.
Au milieu des bois. L’arbre et le cygne blanc se mettent à brailler de joie.
1000 rêves ont assiégé les cendres. De l’autre côté de l’arbre. Le règne.
Les rêves nous y ramènent. De plus en plus nombreux. S’entourant de pluie. À peu près sans aucun bruit. Seuls avec la prière. Et l'idée simple de nous rendre heureux.
(27-03-16)


No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins