Tuesday, November 17, 2020

De Marie-Do Laporte (extrait de T-B 88)

Le ciel bleu a poussé sur la route
une éolienne -
puissante dans le vent, elle
attire,
soupèse,
soulage les confidences

et tourne,
emporte,
et dissout
ce qui veut se figer au-dedans.

C’est ainsi maintenant: je rêve à ceux qui s’attardent au ciel doux,
ceux dont au fond du regard je devine
une éolienne qui va,
blanche et légère au-dessus de sa ligne de peine.

No comments:

Traction-brabant 91

Rien à faire. La poésie a décidemment beaucoup à voir avec les saisons. Il y a le printemps des Poètes, bien sûr ! Mais il y a surtout les f...