Monday, November 24, 2008

Poésie brésilienne : de Elizabeth Caldeira Brito (extrait de T-B 29)

BIPOLAIRE

Le kamikaze
disparaît
en un vol erratique
dans la vallée de la mort.
Et il y reste. Entre-temps, l’ombre de son être
se fige.
Et quand la vie
inversée se retourne, elle apparaît vers
l’autre pôle.
Alors il voit le sourire de son propre malheur.
Ainsi il continue de vivre en pleine mer,
cherchant le chemin, l’équilibre, le centre.


Extrait de « L’envers des heures et autres », traduit par Yvan AVENA

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins