Tuesday, July 05, 2005

De Joël Jacquet (extrait de T-B 38)

Né POUR ÊTRE PLIé

I

"L'homme est né pour être plié
dans un sac

...avant d'être jeté à la mer

C'est usé par les sommets, effrayé par les abîmes, qu'il marche
sur des sentiers qui sans cesse se séparent ou bien s'effacent,
- et il ne sait où aller dans ce paysage qui n'est jamais le sien -
C'est après avoir forgé tant de dieux qui ne l'ont pas reconnu,
qu'il est tombé sans rien dire, le visage froissé, le menton mou,
- et depuis, il glisse vers le fond d'un puits de mine -

II

"L'homme est né pour être courbé
jusqu'à toucher son ombre
...qu'il dorme donc comme autrefois ! en haut dans les rochers !
Comme uen étoile, un vieux fer à cheval brille dans sa poche
le guide jusqu'au seuil du labyrinthe, jusqu'au seuil seulement...
- et il souvient alors d'un verger où autrefois allaient les bêtes -

III

"L'homme est né simplement
Pour tomber
... ne plus jamais se relever, une lance dans le dos
Le feu, l'arc, et sous le masque, la cicatrice ouverte sur les étoiles,
tout ce qui lui a été appris, lui a été ravi par le flot impétueux du fossé,
- alors pourquoi continue t-il à changer toujours les pierres de place ?

(25 juillet 2010)

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins