Saturday, March 18, 2006

Malta compil : 2010 (avec Windows media player)

Le poème qui suit, est intitulé Florange et est extrait d'un cycle de textes consacré à des villes de Lorraine. Hé oui, dans la réalité, il ne s'agit pas que d'une question de fleurs. Mais ici, oui.


Des émaux et des camés. Des fleurs qui ne coûtent pas cher aux senteurs. Des senteurs qui se dérobent pour fuir le long des remparts. Et leurs teintes qui se perdent aux musées. Très belles surtout ce bleu d’orage et ce vert qui repêche des noyés. Et puis le jaune des infections transfigurées avant de conclure par le rouge à fuir par dessus tout. L’art est dans ces formes qui mélangent des couleurs d’absolu. C’est monumental ça ressemble trop à des vitraux d’église. Il ne s’agit pas de couleurs naturelles. Le promeneur en piétine les dalles et les dalles mènent tout droit au grand cimetière de l’Est tout au long duquel en levant la tête durent les fleurs artificielles.

Sur la musique de C-Reaction "Dark lights", que vous pouvez réécouter via le site Dogmazic...

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins