Saturday, August 15, 2015

D'Aymeric Le Guillou (extrait de T-B 59)

Little Monde

La lèvre blanche, le ciel est rouge
Dans les gouttières, dans les usines
Le monde s’empile, dans la poussière
Cuirasse plein ventre, visages de nuit

Elles sont toutes pâles, la lune en fard
La ville décroit, sous les pleins phares
Brouillard de vies, danse nénuphars
Une mer de larmes, à Little Monde

Ce soir c’est boire, les yeux au noir
L’eau est si froide, un souvenir
Qu’il faut courir, sur les gratte-ciel
Attrape la vie, toute seule derrière

La Terre misère, truand à vaches
A l’infortune, tout le bétail
Qui dégouline, passe sous le ciel
Pour des étoiles, qui tiennent foire

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins