Thursday, February 02, 2006

D'Anna Maria Celli (extrait de T-B 61)

Au fonds du puits
Une paupière
Sans cils
Oscille
C'est une fille noyée
Tête en bas
Jambes repliées
Et son pouls ne bat
Plus
Mais parfois
Lorsqu'on l'appelle
Entre ses cuisses froides
S'ouvre un oursin
Profond et noir
Qui luit
Et nous regarde
Puis la margelle
Se referme
Sur le miroir

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins