Monday, February 24, 2014

De Luminitza C Tigirlas (extrait de T-B 70)

Fil suspendu par ce ciel vert
sur mon front libéré de couronne
depuis que ta caresse est devenue fantomatique

vêtue d'émeraudes
ma mère descend
l'infini me dérobe au réel

- tire ce fil ma fille
enroule-le en diadème de verbe
sur le sommet de ton âme

je touche mon front brûlant
du lien répandu de l'au-delà
qui rejoue avec moi la romance d'elle

rien qu'un instant le fil
se déroule dans le vivant - trop vite
je le manque
le voue au ratage

mère pourquoi me laisses-tu éloignée
dans un rêve où je saute à la corde
là ta voix bondit encore plus haut

dans la joie de moi et de nous
l'enfance déplie ses coloriages
et relance ses jeux de mots

jamais je n'aurai d'âge
tant que ma mère
sur un ciel déverdi
me bénira de ses adages

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins