Monday, February 02, 2009

Journal pour goudron, grumes, voix de Jean-Baptiste Happe

Le blog de Jean-Baptiste Happe est idéal pour réviser son code de la route. Au début, avec la première image en mouvement, j'avais cru à un go fast. Mais non, je vous rassure, ça serait plutôt un go slow...

Il faut d'abord que je vous explique. Chacun des poèmes qui compose ce journal peut se lire à voix silencieuse. Mais vous pouvez également l''entendre lu par l'auteur ou par une tierce personne.

L'image qui accompagne cette lecture est celle d'une route (toujours la même, c'est le début de la balade) qui se déroule d'abord vite, puis lentement (et là, c'est la découverte d'une nouvelle route ou d'un nouveau chemin). Donc, il s'agit de scènes d'extérieur, sauf qu'en fin de compte, le poème nous renvoie vers l'intérieur. Donc, voilà l'idéal : prendre l'air en restant au dedans de soi...

Sinon, les textes ici présents ont quand même un penchant pour l'ironie, la dérision. C'est une chose qui me plait naturellement. Et il arrive que parfois, en fin de poème, on décolle carrément de la route (dans la tête)...

Pour en savoir plus sur ce "Journal pour goudron, grumes, voix" de Jean-Baptiste Happe, c'est ici le démarreur.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins