Friday, November 28, 2014

D'Antoine Bertot (extrait de T-B 87)


De l'extérieur du bois, je regarde s'extraire l'étrange nuage du châtaignier – un souffle d'air jaune se détourne de mes yeux : son dos voûté pourtant s'élève. Il suffit de peu – une respiration, un tremblement de main – et la tension s'inverse. En poussières, regarde ce qui reste au pied de l'arbre : cela finit de voler – l'air cesse de porter. Parfois se trace un visage incertain. Le profil droit s'effondre comme creusé. Blessure, face béante. Afin de célébrer son manque, elle expose quelques semaines son maintien lumineux. Souviens-toi, la couleur se fragmente, figure d'autres corps. À la fin d'un jour terne, le jaune cassé des fleurs me rappelle l'haleine d'une fenêtre. Sa lampe projette au dehors une zone claire – la nuit alors un mur percé.

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins