Tuesday, December 28, 2010

De Rodrigue Lavalle (extrait de T-B 51)

CHAMBRE D’AMIS

 
les persiennes saturées de lavande
déchirent les parois des heures
méridiennes

impossible de dormir
dans cette chambre en
roulis

une infâme nausée
me soulève l’estomac

trop d’été dehors
de fraîcheur dedans
trop de bonheur possible
    et
         je bande

je veux rentrer chez moi

No comments:

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins